Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
L'histoire du chemin sera réécrite
par chaque personne
qui s'y engagera
Andy Goldsworthy

Translate

samedi 11 juillet 2015

Fontaines : St Guilhem -le-Désert



Fontaine accolée à la maison Lorimy 

L'eau qui s'écoule et celle du ruisseau le Verdus 
Il prend sa source bien plus haut dans le cirque du Bout du Monde , puis se jette en contrebas du village dans le fleuve Herault 
A gauche la fontaine de la place de la Liberté , au centre un platane planté en 1855
Fontaine de la place de la Liberté au fond l'abbaye de Gellone joyau du premier art roman Languedocien XIeme elle abrite également une crypte préromane ( un billet sera consacré à cette abbaye ainsi qu'à son cloître )
Fontaine place de la Liberté  au centre du  village

vendredi 10 juillet 2015

Entre Diable et Anges ...un sentier Land Art :)


Entre le pont du Diable et la passerelle des Anges ( St Guilhem -le- Désert ) un sentier Land Art 
Le pissenlit est de Matthew Burton , je n'ai malheureusement pas trouvé les noms des deux autres artistes liés aux créations  une araignée géante et un serpent , araignée géante , qui n'est pas sans rappeler Maman  de Louise Bourgeois : exposée à Bilbao au musée Guggenheim dont j'avais fait quelques clichés :  ICI
Ces créations sont réalisées avec  du bois flotté récupéré dans l'Hérault 

jeudi 9 juillet 2015

Le pont du Diable à la passerelle des Anges village de St Guilhem-le-Désert









Revenant ce jour là d'une rando qui faisant une boucle entre le GR 653 et le GR 74 en pleine canicule j'aurais , ""je pense"",
 aimé  , comme ce gamin , faire ,  un grand saut dans l'eau verte  et fraîche de l'Hérault :)
Le pont du Diable
 Construit entre 1028 et 1031 par les abbayes d’Aniane et de Gellone qui contrôlaient les deux rives du fleuve Hérault, le pont du Diable est l’un des plus anciens ponts romans conservé en France et son style typiquement lombard témoigne de l’introduction du premier art roman dans la région. Haut de 15 mètres et long de 50 mètres environ, il se compose de deux arches principales en plein cintre et de deux ouvertures secondaires appelées ouïes et servant à faciliter l’écoulement des eaux en période de crue. Le pont solidement ancré dans le roc enjambe le fleuve en son point le plus resserré et marque l’entrée des gorges de l’Hérault…
La légende du pont du Diable 

Alors que les moines de Gellone et d’Aniane ne ménagent pas leurs efforts pour la construction du Pont traversant l’Hérault au débouché des gorges sur la plaine, on constate chaque matin en abordant les lieux, que les travaux réalisés la veille sont systématiquement détruits. Les deux congrégations monastiques comprennent très vite que leur projet subi des entreprises de sabotages nocturnes et en appelle à la protection de leur Saint Patron Guilhem qui un soir, décide de se rendre seul sur les lieux pour y interpeller les éventuels malfaiteurs. Après quelques heures, posté à attendre, Guilhem constate que le Diable déguisé dans un costume de bouc noir fracasse les travaux du pont. Guilhem l’interpelle alors :
- « Satan, je t’ai reconnu dans ton ridicule apparat. Pourquoi dévastes-tu ainsi l’ouvrage de mes frères ? »
- « C’est que je n’ai que faire des entreprises de tes chiens de serviteurs sur terre. »
- « Satan, plutôt que de nous affronter ici, essayons de régler notre contentieux intelligemment. »
- « Pour une fois, je suis d’accord avec toi Guilhem ! Alors écoute-moi bien. Je te propose de construire un pont le plus solide qui soit en trois jours. En échange, tu t’engages à me livrer l’âme d’un de tes chiens de serviteurs. Celle du premier qui traversera le pont sera pour moi et je l’emmènerai avec moi au fond de l’abîme des enfers. »
Sans répondre aux provocations du Diable et avec la plus sereine des assurances, Guilhem lui rétorqua :
- « L’âme d’un de mes chiens de serviteur ! Tu ne saurais mieux dire Satan ! Retrouvons-nous en ces lieux dans trois jours et trois nuits lorsque tu te seras exécuté. »



Diable
Parfois, en période de crue, la colère du Diable semble se réveiller et ses hurlements surgissent du fond du gouffre. C’est ainsi que pendant de très nombreuses années, les pèlerins et gens de passage qui traversaient le pont se munissaient de pierres pour les jeter dans le fleuve dans l’espoir d’y laisser le Diable au fond.
Sur ces mots, Guilhem s’en retourna au village.
Trois jours et trois nuits s’écoulèrent et ce fut le moment pour Guilhem et ses compagnons de retourner au pont pour constater la fin des travaux. Arrivés aux abords du chantier, Satan les accueille sur l’ouvrage qu’il vient d’achever, la mine réjouit à l’idée d’emporter avec lui une âme humaine. Il s’adressa alors à Guilhem en ces termes :
- « Je me suis exécuté, l’ouvrage est terminé. J’ai rempli ma part du contrat. A toi maintenant de me donner ce que tu m’as promis. »
Guilhem sortit alors un os de sa veste, le jeta de l’autre côté du Pont et le chien qui se tenait à ses côtés traversa le Pont à grandes enjambées. Alors que le Diable ne comprenait pas la manœuvre, Guilhem s’exclama :
- « Satan, tu vois que je respecte mes engagements. Il y a trois jours de cela, tu me demandais l’âme d’un de mes chiens de serviteur. Et bien, voici le plus fidèle de tous. »
- « ARRRRGH !! Guilhem !! Tu m’as trompé. Ma vengeance sera terrible ! »

Dans sa colère, le Diable tenta de détruire le pont mais l’ayant promis le plus solide possible, il ne put y parvenir. Enfin, comprenant qu’il ne pourrait se venger, il se jeta de dépit dans les eaux de l’Hérault et creusa le gouffre noir dans sa chute.

Toute proche du Pont du Diable la passerelle des Anges 




La passerelle des Anges 
Sur le chemin menant au pont du Diable , s'érige la passerelle des Anges , chef-d'oeuvre de technologie conçu par l'architecte Rudy Ricciotti 
Elle est bâtie en béton fibré haute performance : des millions de fibres d'acier créent la rigidité du pont 
Elle mesure 70 mètres de long pour 1.80 mètres de large , elle pèse : 140 tonnes 
C'est une première Européenne , il en existe une autre à Séoul  en Corée du Sud " La passerelle de la Paix " Il n'y a pas de structures métallique 
Cette passerelle est imposante de couleur gris foncé , cette passerelle peut être considérée comme l'antithèse de son cousin moyenâgeux , le pont du Diable , d'où son nom ....passerelle des Anges :)





mardi 7 juillet 2015

Foulées depuis l'an 804 .. dalles de l'abbaye de Gellone


La cardabelle













La cardabelle est une plante persistante des Causses et Mont de St Guilhem le Désert 
Dans le vieux village de St Guilhem le Désert , on peut voir clouées sur les portes des oustals  cette cardabelle , nom occitan de la carline à feuilles d'acanthe ,( petite soeur de l'artichaut) c'est une plante méditéranéenne , autrefois on en mangeait le coeur  et les feuilles servaient à carder la laine de mouton 
Elle représentait pour les anciens un porte  bonheur , sa forme symbolisant le pouvoir du soleil et de la lumière sur les  sombres forces du mal , c'est aussi un baromètre , car  elles referment ses feuilles à l"annonce d'un temps humide  , devenue rare elle est actuellement protégée , sa cueillette  sur le bartas  ( Maquis des Causses  ) est devenue interdite  depuis mars 1990 , cette dernière est référencée à l'inventaire National du Patrimoine Naturel ,  la cardabelle était et reste un signe de bienvenue sur les chemins de St Jacques de Compostelle , petit clin d'oeil aux randonneurs et pélerins de passage  .........