Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
L'histoire du chemin sera réécrite
par chaque personne
qui s'y engagera
Andy Goldsworthy

Translate

dimanche 14 juin 2015

Habitats troglodytiques ( bories , bergeries , fours à pain et cuves vinaires du hameau de Carroufra ' clichés et diaporama "

Le vallon de Carroufra (  une restanque digue barre le fond du vallon )
Ci-dessous le diaporama entièrement légendé 



Vallon de Carroufra depuis le belvédère (  sous cette dalle rocheuse se niche une habitation troglodytique voir diaporama   )
Autre habitation troglodytique au fond du vallon de Carroufra
Zoom
Intérieur 
Plus haut au milieu des restanques une borie qui abrite une cuve vinaire 
Bories dans un ensemble abandonné 
Ensemble troglodytique sous une falaise 
Sa grande borie/bergerie
Entrée sous baume de l'habitat 
Son four à pain 
Plus haut monter sous la falaise pour trouver une superbe cuve vinaire 
La cuve vinaire abritée par un encorbellement de pierres sèches 
Plus loin l'ensemble  de la Grange brûlée  qui regroupe une magnifique bergerie à l'extérieur de l'ensemble  , deux cuves vinaire , plusieurs bories ,petit aiguier et une autre bergerie , four à pain et un très grand aiguier creusé dans une dalle rocheuse ( l'ensemble est très dangereux , ne pas y entrer )
Cette ferme " aurait " été détruite à l'époque de la grande peste 
Le grand aiguier placé sous une source captée plus haut 
Ruines Granges bruûlées 
Ruines Granges brulée , (corps de bâtiment principal )
La bergerie intégrée à l'ensemble , petit aiguier à l'entrée
Passage vouté pour accéder au four à pain et à la deuxième cuve vinaire ( très dangereux  ne pas y entrer )
Le four à pain 
Autres habitations troglodytiques ' celle-ci abrite un charreton '

Les habitats troglodytiques du vallon de l'ancien hameau de  Carroufra , La Vachère , Clapeyrouse
Se rendre à St Gens , prendre la direction Lou Planesteù , prendre à droite sur le plateau de Clapeyrouse , à la route goudronnée prendre à droite ( au premier virage un sentier descend à la première ferme troglodytique qui possède un mur apié et une cuve vinaire ( il faut vraiment la chercher  cette cuve vinaire , car cette dernière est un peu perdue dans la végétation ) revenir sur ses pas , plus haut quelque soit le choix des chemins , vous pourrez découvrir une foule de constructions de pierre sèche , restanques , apié * , maison abandonnée avec bories et four à pain , d'autres habitations troglodytiques avec bergeries ,  bergeries troglodytiques , restanques , cuves vinaires , fours à pains , les trouver n'est pas forcement aisé
Attention tous ces ensembles sont très dangereux , ( hormis les grandes bergeries isolées donc  hors ensemble  ) beaucoup d'habitats troglodytiques  sont en cours d'effondrement , je vous déconseille  vivement de vous y aventurer ( mon exemple n'est pas forcément bon à suivre )
* Un mur apié  ou mur à abeilles

2 commentaires:

  1. Je viens de visionner ton diaporama avec un réel plaisir.
    Tes photos sont très belles aussi en couleurs et les légendes font bien comprendre l'utilisation de toutes ces pièces.
    Sans elles, il est difficile d'imaginer.
    Tu as raison, c'est émouvant de penser aux personnes qui ont vécu dans ces lieux,il y a si longtemps.
    Des témoignages qu'il serait bien de sauvegarder.
    Gros bisous Sacha.
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mireille :)
      Ce sont des lieux très attachants ( difficile parfois de les imaginer en bon état et en activité ) je suis toujours admirative par l'ingéniosité de ces hommes bâtisseurs ! ils faisaient des merveilles avec presque rien , ils utilisaient les baumes sous falaise pour des habitats parfois vertigineux , mais toujours fonctionnels pour eux mais aussi pour leurs animaux , la lauze et la pierre sèche n'avaient pas de secret pour eux , car ces réalisations de toutes beauté n'étaient érigées que pour le travail et survivre au quotidien
      Comment ne pas être touchée lorsque le regard porte sur un paysage façonné par des restanques qui courent et ondulent sur des centaines de km , des ensembles pensés pour le rendement et parfois un peu pour le bien être ..imaginer des familles évoluer entre bergeries , vergers et potagers fermés comme des trésors par des enclos , les aires de battage pour le grain , les aiguiers pour stocker l'eau rare et précieuse , les cuves vinaires presque toujours hautes perchées, les cuisines aménagées entre potagers et four à pain , les cheminées toujours discrètes ...je retire toujours de ces " voyages " un sentiment de sagesse et de courage pour ces hommes et femmes qui ont vécus en ces lieux , bémol ....pourquoi , rien , n'est fait pour que ce patrimoine rurale perdure ? certains propriétaires plus à l'aise financièrement que d'autres , essaient de garder au mieux ce patrimoine d'autres pensent après moi le déluge :(
      Je pense que c'est en grande partie pour cela que j'essaie de trouver le plus grand nombre de ces lieux afin de les photographier pour juste en garder une ..image .
      Je revisite souvent certaines constructions en pierre sèche et c'est avec le coeur serré que je constate que dans peu de temps beaucoup d'entre elles deviennent ruines , demain elles seront effacées des mémoires car devenues que tas de pierres ' on va à Berlin à nos frais , ce gaspillage serait plus heureux et intelligent pour des associations comme l'APARE
      Gros bisous Mireille :)
      Je te souhaite une très belle semaine
      Sacha

      Supprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin