Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
L'histoire du chemin sera réécrite
par chaque personne
qui s'y engagera
Andy Goldsworthy

Translate

mardi 12 avril 2016

Les Escampeaux , la bergerie de Pié Gros chemin de la pierre sèche " Villes-sur-Auzon"

Le Mont Ventoux 
Balise des Escampeaux
Citerne voûtée , fermée ,  alimentée par une rigole périphérique " elle est située à la sortie de la Combe des Escampeaux sur la draille du ravin du Puits Perrin
Le sol du chemin laisse apparaître un calcaire très blanc , accompagné d'une terre très rouge " la terra- rossa "" argile de décalcification 
Aiguier taillé dans le rocher comportant deux cuves l'une ouverte et l'autre  voûtée et fermée (juste avant la jonction de la piste du ravin du Pas du Loup  et de la piste de puits Perrin )

Entre la balise de Pié Gros et celle du Pas du Loup un lapiaz,  ( cliché suivant )

Les ruines de Perrin , ainsi que le cliché suivant 
Balise Perrin 
Direction la Lauze , dépasser une citerne DFCI  300 m plus loin , prendre une draille marquée d'une croix jaune qui part à gauche ( faire 100 pas et prendre à droite  une sente qui vous conduira à la bergerie de ¨Pié Gros
Bergerie de Pié Gros ( grand nombre de clichés de la  bergerie  dans le diaporama )
Elle appartient à un vaste espace depuis longtemps pâturé : le communal de Villes sur Auzon dont 800 de ses 1470 hectares sont toujours parcourus au printemps par un éleveur du Comtat qui dispose d'une bergerie moderne 
La bergerie de Pié Gros a été restaurée par l'APARE de 2007 à 2009  , cette vieille bergerie occupe un site qui mérite  examen 
Il avait été choisi pour sa forme en conque  dans laquelle des terrasses cultivées recueillaient l'humidité du vallon ce qui pouvait assurer une certaine subsistance 
Un document de 1708 faisait état en ce lieu d'un grangeon bâtiment agricole qui aurait pu précéder la bergerie 
Edifice ancien , le mieux conservé dans sa catégorie ,la bergerie présente un ensemble compact  de six cabanes adossées au rocher """ seules deux d'entre elles ayant conservé leur voûte en encorbellement 
Ces dernières abritaient les bergers ( les deux volumes de droite , dont la première n'est pas simple d'accès car il faut arriver au niveau de son toit puis redescendre par de petites marches pour avoir accès à l'entrée 
Les  animaux disposaient de deux grands enclos  , tout à coté de ces enclos une  grand citerne recueillait ( recueille toujours ) l'eau de ruissellement 
Dans ce site de la mémoire  pastorale on s'attarde volontiers à observer les subtilités de l'aménagement , de l'adaptation au lieu 







La citerne aiguier de la bergerie de Pié Gros ( revenir ensuite sur ses pas jusqu'à la citerne DFCI et prendre la draille  qui part à gauche 
Descendre sur 2 km et arriver à la balise du Grand Défends une autre ancienne citerne voûtée ( clichés suivants )
Prendre à droite la direction des Escampeaux 
Vue sur le Ventoux de la piste 
La ferme des Escampeaux 
Ci-dessous diaporama " Les Escampeaux , bergerie de Pié Gros " ( 148 clichés )

Info rando :
Carte : IGN TOP 25 n° 3140 ET Mont Ventoux 
Chemin de la pierre sèche 
10 km , 4 heure ,  facile 
Dénivelée + 350 m
Point de départ " Villes sur Auzon 
Accès par la D1 route de Sault à 2 km de la sortie du village de Villes-sur-Auzon aire d'arrêt des Escampeaux ( non indiqué )
Laisser votre véhicule sur le parking , suivre la piste balisée GR91 
Au premier virage , prendre en face , un sentier qui part à droite et qui mènera aux ruines de l'Ermitage ( clichés et diaporama publiés :ICI )
Revenir sur ses pas et reprendre le GR91 
Très rapidement on arrive à la ferme des Escampeaux " nom peut -être tiré des champs cultivés à l'écart  , sur un fond alluvionnaire 
Balise PR( les Escampeaux )  suivre Pié Gros par la Combe 
Quitter la Combe , suivre le PR jaune , le paysage s'élargit  en gagnant le plateau  " citerne voûtée " prendre la draille qui part à gauche 
Tout au long du chemin de jolies vues sur le Ventoux , un grand nombre de ruines , bergeries , bories ...un sanglier du genre pépère qui n'a pas bougé d'un ïota à mon passage trop occupé à défoncer la terre rouge du plateau :) 
Juste avant d'accéder à la piste forestière du Pas du Loup , un bel aiguier taillé dans le rocher , comportant deux cuves l'une ouverte l'autre voûtée et fermée ( diapo )
La piste forestière du Pas du Loup " balise Pié Gros " 705 m , véritable champs de pierre ( type clapa ) à gauche on peu voir un lieu hérissé de pierres " un lapiaz " ( on peut poursuivre pour  trouver le Jas du Pas du Loup ) 
Revenir sur ses pas jusqu'à la balise Pié Gros , puis prendre la direction de Perrin ( entrée dans une futaie de cèdres , )
Balise de Perrin 697 m ( ruines de Perrin )
Prendre la direction de la Lauze , dépasser la citerne DFCI  et 300 m plus loin ( c'est le deuxième chemin à gauche marqué d'une croix jaune après avoir dépassé la citerne DFCI )  prendre à gauche un chemin barré d'une croix jaune , faire 100 pas puis prendre de suite un sentier qui part à droite en direction de la bergerie 
Visiter la bergerie ( tout autour nombreuses bergeries et bories en état de clapa )
Revenir sur ses pas jusqu'à la citerne DFCI  prendre à gauche ( ce chemin est marqué d'une croix jaune et pourtant c'est le bon chemin à prendre ) pour retrouver la piste forestière et la descendre sur 2 km 
Arriver à la balise du Grand Défends 567 m  , on peut aussi voir une citerne voûtée couverte plus une citerne DFCI , prendre la draille de droite en direction des Escampeaux , jolies vues sur le Ventoux 
Vous retrouverez la ferme des Escampeaux puis le parking 
Balises croisées sur ce parcourt :
Balise des Escampeaux : alt 402 m
Balise : Pié Gros : alt : 705 m 
Balise : Perrin : alt : 697 m
Balise : Grand Défends : alt : 567 m 
Balise des Escampeaux : alt : 402 m  










2 commentaires:

  1. Bonjour chère amie,

    Un lieu et des pierres qui ont une âme...

    Merci pour cette très agréable et magnifique promenade grâce à vos superbes photos.
    Un billet tellement intéressant.

    Gros bisous ♡

    RépondreSupprimer
  2. Tant de beauté au pied du mont Ventoux !!!
    Un lumineux souvenir remonte...
    Belle journée à toi !!!

    RépondreSupprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin