Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
Je ne voyage pas pour aller quelque part , mais pour voyager
Je voyage pour le plaisir du voyage
L'essentiel est de bouger
d'éprouver d'un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie
de quitter le lit douillet de la civilisation et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec par endroits , le coupant du silex .
Robert Louis Stevenson " Voyage en Cévennes "

Translate

vendredi 5 octobre 2012

Chardons.........

9 commentaires:

  1. Unas imágenes preciosas!!. Son muy buenas todas tus fotos!.Saludos desde Argentina.

    RépondreSupprimer
  2. Des photos saisissantes des restes de chardons... Belles prises
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. jolis chardons qui font de la dentelle malgré leurs piquants !
    j'ai aussi été séduite !
    bon weekend sacha

    RépondreSupprimer
  4. Chardons de fin d'été, ciel bleu de début d'Automne la lumière n'est plus la même .
    Serait-ce une punaise qui se repose sur le premier ???
    Bon week-end Sacha et bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pourquoi mais j'aime cette plante , enfant lorsqu'elle fleurissait on prélevait avec mes frères les fleurs en boutons ( nommées par nous ... "picolo" ) et nous nous servions comme munitions lors de sévères et amusantes batailles rangées très débridées , notre mère pestait car lorsqu'ils étaient accrochés aux pulls les enlever équivalait à arracher des brins de laine ...
      Oui c'est une punaise qui se prélasse :)
      Bon week-end Brigitte
      Bises
      Sacha

      Supprimer
  5. Striking colors and love the little stink bug. The lighting is perfect.

    RépondreSupprimer
  6. Graphiques et beaux, même à l'entrée de l'hiver... Jolie portrait de punaise, ton sur ton!

    RépondreSupprimer
  7. Les photos d'automne ont une tres belle lumiere que tu as su capturer et mettre en scene avec des chardons tres architecturaux.

    RépondreSupprimer
  8. La couleur est super!!!
    Je t'embrasse.
    M. Emília

    RépondreSupprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin