Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
Je ne voyage pas pour aller quelque part , mais pour voyager
Je voyage pour le plaisir du voyage
L'essentiel est de bouger
d'éprouver d'un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie
de quitter le lit douillet de la civilisation et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec par endroits , le coupant du silex .
Robert Louis Stevenson " Voyage en Cévennes "

Translate

lundi 1 septembre 2014

Le plateau des Mourres Alpes de Haute-Provence




Le site des Mourres dans les Alpes de Haute-Provence  domine le bassin de Forcalquier et  le plateau de Valensole 
" Mourres" en provençal désigne le  "museau , masque ou tête ", Les Rochers  évoquent d'étranges silhouettes  ce paysage de cheminées de fée est  étrange et sauvage 

Le calcaire des Mourres date de 25 millions d’années (oligocène) à l’époque où un lac recouvrait Valensole et Forcalquier ; la période miocène qui suivra verra la dernière transgression marine régionale. Au pliocène, par une inversion de la faille de la Durance, le fleuve comblera le bassin d’effondrement de Valensole de plusieurs centaines de mètres de galets arrachés aux Alpes.



3 commentaires:

  1. des champignons géants... beau!

    RépondreSupprimer
  2. Des endroits que je connais bien mais je les trouve toujours plus beaux à travers tes photos.
    Tu poses vraiment un autre regard sur ces paysages et ce qui me semblait par habitude peut-être presque normal devient à travers
    ton "œil photographique" un décor naturel hors du commun.
    Et puis l'explication est vraiment très intéressante.
    Gros bisous Sacha. Caresses à toutes la Tribu.
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Sacha,
    These wonderful rocks remind me of gnarled elderly people meeting for the their morning coffee and gossiping together.
    Beautiful photographs as always dear Sacha, you are very lucky to live near such wondrous things!

    Hugs to you from England,
    Jane

    RépondreSupprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin