Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
Je ne voyage pas pour aller quelque part , mais pour voyager
Je voyage pour le plaisir du voyage
L'essentiel est de bouger
d'éprouver d'un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie
de quitter le lit douillet de la civilisation et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec par endroits , le coupant du silex .
Robert Louis Stevenson " Voyage en Cévennes "

Translate

vendredi 12 mai 2017

Je suis né en l'an 908 ! Oliviers millénaires du Pont du Gard

Je suis né en l'an 908.
Je mesure 5 m de circonférence de tronc , 15 m de circonférence souche.
J'ai vécu, mon passé , jusqu'en 1985 dans une  région aride et froide d'Espagne.
Le conseil général du Gard, passionné par mon âge et mon histoire m'a adopté avec deux de mes congénères 
J'ai été planté le 23 septembre 1988 
Je suis fier de participer au décor prestigieux et naturel du Pont du Gard

6 commentaires:

  1. Émerveillé en retrouvant le chemin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette sympathique visite ;) très heureuse de te lire :)
      Sacha

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Un bel hommage à ces beaux oliviers... Je les adore. J'ai un petit frère (sourire) dans ma propriété et j'aime caresser son tronc !
    Vos photos sont magnifiques.
    La toute dernière avec ce matou noir est aussi très belle. Elle apporte une touche sauvage.
    Gros bisous 🌸

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces vénérables oliviers sont majestueux et élégants , l'association avec le Pont du Gard est très heureuse :)
      Gros bisous Martine
      Sacha

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas l'histoire de ces oliviers et, que j'aime tes photos des troncs, il semble que des dizaines de textures se mêlent.
    Et puis je vois que tu as fait une belle rencontre, de celles que j'aimes aussi.
    Gros bisous Sacha et câlins aux Galopins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était ma toute première visite au Pont du Gard ( le lieu est vraiment superbe )et ces oliviers émouvants
      J'étais les yeux tellement rivés sur ces arbres , que je n'avais vu ce petit matou noir ( vagabondage de l'esprit et un petit clic pour en garder l'image :)
      Merci pour mes Galopins
      Grosses bises , Mireille
      Sacha

      Supprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin