Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
Je ne voyage pas pour aller quelque part , mais pour voyager
Je voyage pour le plaisir du voyage
L'essentiel est de bouger
d'éprouver d'un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie
de quitter le lit douillet de la civilisation et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec par endroits , le coupant du silex .
Robert Louis Stevenson " Voyage en Cévennes "

Translate

mardi 30 mai 2017

Abbaye de Fonfroide : église abbatiale , chapelle St Bernard , salle du chapitre

Abbaye de Fonfroide Aude Occitanie" coté roseraie "
Eglise Abbatiale 
Avec sa voûte en berceau brisé, elle constitue un remarquable exemple de l'architecture cistercienne , au style sobre et épuré " transition du roman et du gothique"
Les moines se rendaient quotidiennement à l'église pour les prières fixées par la règle de St Benoît et selon la division romaine de la journée :
vigiles " entre 2 et 2 heures du matin "
matines "à l'aube"
laudes "à l'aube "
prime "première heure de la journée"
tierce "troisième heure de la journée"
sexte " sixième heure de la journée"
none "neuvième heure de la journée "
vêpres " au crépuscule "
complies " avant le coucher "
Une messe conventuelle , à laquelle toute la communauté assiste , a lieu entre tierce et sexte les dimanches et jours de fête
De toutes les églises cisterciennes édifiées dans la deuxième moitiédu XIIe s , l'abbatiale de Fonfroide est l'une des plus hautes " 20 mètres de haut -53 mètres de long "
Grande rosace  elle symbolise la création du monde
Les vitraux de l'église 
Loin de l'idéal  d'austérité et de dépouillement cistercien , ne tolérant  que des verres en grisaille , les vitraux actuels nous permettent d'imaginer ce qu'est la vie artistique de Fonfroide au début du XXe s
Gustave Fayet après l'acquisition de l'abbaye , décide de combler les ouvertures alors béantes par des vitraux très colorés 
Il confie la tâche de réaliser ces vitraux  à Richard Burgsthal , l'un de ses nombreux amis artistes , alors peintre et musicien de passage à Fonfroide en 1908, et qui achève ses travaux après la mort de Gustave Fayet intervenue en 1925
Ils installent à Bièvres la " verrerie des sablons " où l'ensemble des vitraux de l'église est créé à partir de 1913.
Le style de ces vitraux , leurs couleurs éblouissantes , rappellent ceux des ballets russes qui triomphent à Paris en ce début du XXes 
De même , la grande rosace de la façade ouest symbolise la création du monde , Dieu le Père apparaissant en majesté , entouré des signes zodiacaux
Une série de cinq vitraux sur le collatéral nord présente une certaine originalité par son thème et l'unité des teintes 
Ils représentent pas des scènes de la vie de St Bernard , figure modèle des cisterciens mais quelques-unes de la vie de Stb François d'Assise , le fondateur des Frères Mineurs , dans un subtil jeu de tonalités vertes ( cliché ci-dessus )
Chapelle des Morts ou St Bernard
Cette chapelle construite au XIIIe s à la demande d'Olivier de Termes , un des plus fidèles bienfaiteurs de l'abbaye 
Il lègue dans son testament la plupart de ses biens à l'abbaye
Croix de pierre ou calvaire , illustrées sur deux faces d'un coté le Christ et de l'autre une Vierge au diadème 
Vitaux contemporains réalisés en 2009 par Kim En Joong
Salle du Chapitre
On retrouve dans la salle du chapitre les mêmes croisées que dans le transept ou le choeur de l'église 
Au centre , neuf arcs romans et croisées de tores sont soutenus par quatre colonnes de marbre aux chapiteaux ornés de deux rangs de feuilles plates , représentation du "citel"le roseau d'eau des étangs de Bourgogne qui a donné son nom à Citeaux
Tous les matins , la communauté monastique se retrouvait ici pour chanter " prime " la première heure du jour 
Assis autour du père abbé , les moines écoutent ensuite la lecture du martyrologe " évocation des Saints à commémorer les jours suivants ", avant celle d'un chapitre de la règle de St Benoîtou " capitula" 
Cette dernière lecture donne le nom de chapitre à l'assemblée et au lieu où elle se tient
C'est également à cette occasion que le travail quotidien et la répartition des tâches sont établis et que les sujets relatifs à la vie de l'abbaye sont évoqués
La tenue du chapitre s'achève par la confession publique des manquements faits à la règle ou "" mea culpa""
"Sana "
Oeuvre du sculpteur catalan Jaume Plensa 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin