Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
Je ne voyage pas pour aller quelque part , mais pour voyager
Je voyage pour le plaisir du voyage
L'essentiel est de bouger
d'éprouver d'un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie
de quitter le lit douillet de la civilisation et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec par endroits , le coupant du silex .
Robert Louis Stevenson " Voyage en Cévennes "

Translate

jeudi 10 mars 2016

Fontaine de Vaucluse " château des Evêques , le moulin à papier , le Gouffre " Printemps 2015 '"

Le château des Evêques de Cavaillon

  Les ruines  de ce château surplombent Fontaine de Vaucluse 
Il est perché sur  un  piton rocheux qui cerne la résurgence de la Sorgue 
Construit au XIIeme s , il devint 2 siècles plus tard la résidence d'été de Philippe de Cabassole alors évêque de Cavaillon 
En 1353 , le village est saccagé par une bande de pillards 
Le château est abandonné et tombe progressivement en ruines 
Avec le développement industriel de Fontaine de Vaucluse , il perd définitivement son importance , mais il demeure un témoin du passé 
François Pétrarque qui se retira à Fontaine de Vaucluse devint son ami  et lui rendit souvent visite  
Francesco Petrarca dit Pétrarque " 1304-1374 " fut un immense poète et le premier des grands humanistes 
Né à Arezzo en 1304 , il fréquentait en Avignon la cour pontificale lorsque son chemin croisa en avril 1327 celui de la belle Laure de Noves 
Le coup de foudre fut immédiat , mais ...non réciproque 
La flamme du poète était vouée à demeurer idéale , Laure était mariée et vertueuse 
Pétrarque rédigea son " Canzoniere " , sans doute le premier des grands poèmes lyriques , pendant son séjour en Vaucluse où il s'était retiré afin de trouver l'apaisement 
Comble de l'infortune , en 1348, Laure meurt de la peste en Avignon 
Pétrarque s'éteindra , en 1374 , à Arquà près de Padoue ""
 L'intense beauté de ce village a su émouvoir le coeur de nombreux écrivains et poètes , Pétrarque , mais aussi Boccace , Chateaubriand , Frédéric Mistral et René Char 

)
Lorsque je me rends à Fontaine de Vaucluse quelque soit le moment de l'année ou de la météo , j'emprunte toujours  cette  draille   qui part  de la balise de la Font de l'Oule , le sentier est superbe , les vues sublimes surtout à la hauteur du gouffre ( le  sentier en balcon  y descend directement )

La draille que j'aime prendre pour me rendre à Fontaine de Vaucluse et passer par le château des Evêques
Tout au long de celle-ci ou peut voir des clapas de bories ou de bergeries , une seule borie  est en bon état 
Déserté depuis l'exode rural , le plateau conserve les traces de la présence humaine , avec les bories " cabanes de pierres sèches empilées  utilisées l'été par les paysans 
Une borie 
C'est une cabane en pierre sèche de Provence , qui , servait au vigneron , au pâtre  ou au berger à se protéger des intempéries, mais elle pouvait servir  également de grange , d'écurie ou d'habitation saisonnière à un agriculteur du XIX e siècle 
Qu'appelle t'on pierre sèche ?
L'expression pierre sèche qualifie une pratique d'assemblage de pierres brutes sans utilisation de liant tel que le mortier , par simple empilement et calage des éléments entre eux
Le sentier en balcon au-dessus du gouffre ( ainsi que les 9 clichés suivants )

Le gouffre est juste au-dessous 
Le massif , impressionne par son empilement de roches , percées de grottes dues à l'érosion 
Revenons sur la draille qui conduit au château 

Entrée ...
De cette entrée une jolie vue sur Fontaine de Vaucluse" Vallis Clausa , la vallée Close a donné en provençal "" vaù  clusa "" francisé en Vaucluse devenu plus tard nom du département 

La Sorgue coule à ses pieds 


De ce château ne restent que des pans de mur 
Le château vu en descendant vers le village 
Autre vue 

Reprendre la petite draille qui descend à Fontaine de Vaucluse , ce passage a d'escalader est la seule difficulté 
et avoir de bonnes chaussures de marche ;)
Le château vu de la draille 
La Sorgue limpide !
Ici le musée Pétrarque 
Le passage Pétrarque 
Le passage Pétrarque 
Le passage Pétrarque 


Les jardins Pétrarque 
De ce dernier une jolie vue sur la château des Evêques 
Roue à aube 
Colonne Pétrarque ( place du même nom ) érigée en 1804 pour célébrer le 500 eme anniversaire de la naissance de Pétrarque 

 "  le Moulin à papier " encore en activité ( plus de clichés dans le diaporama )

Au 18 eme Fontaine de Vaucluse comptait quatre moulins à papier 
Aujourd'hui le moulin est directement alimenté par les eaux de la Sorgue et l'on assiste , depuis une ^passerelle , aux différentes étapes de la fabrication du papier suivant des préocédés anciens à base de chiffons 
La boutique  réalise et propose à la vente de très beaux papiers pour des cartes de vis, faire-part , textes de poètes  ou textes célèbres ( Déclaration des droits de l'homme ) et autres loisirs créatifs  



La Sorgue est particulièrement riche en herbiers aquatiques qui lui confèrent en certains endroits cette belle couleur verte si caractéristique 
Les principaux herbiers présents sur le réseau sont :
Le berle 
L'ache aquatique 
Le potamot pectiné 
La renoncule des rivières 
Remonter la Sorgue pour arriver à la résurgence ( gouffre ) 
Le gouffre , la source , la Sorgue 
Fontaine de Vaucluse abrite l'origine de la Sorgue avec un écoulement total moyen de 630 millions de  m3 par an , cette source est la première de France  et une des plus importantes au niveau mondial , par son volume d'eau écoulé 
Il s'agit de l'émergence  d'un immense réseau souterrain provenant de l'infiltration  des eaux de pluie et de fonte des neiges du plateau d'Albion , de la montagne de Lure , des Monts  de Vaucluse 
Cet espace , appelé impluvium , a une superficie de 1240 km 2 et a pour unique issue Fontaine de Vaucluse 
En période de crue l'eau monte dans le gouffre et déverse sur les rochers en bouillonnant , c'est ce que l'on appelle fontaine 
En toutes saisons , l'écoulement s'opère par une série de sources secondaires , les griffons , localisés plus en profondeur dans le gouffre 
Plus d'n siècle d'exploration s( le commandant Cousteau  étant certainement le plus célèbre de ses explorateurs ) permet aujourd'hui de décrire ce gouffre de 308 m de profondeur ( fond du conduit noyé atteint en 1989 ) et d'en comprendre le fonctionnement 
La source la plus étudiée de la planète 
Par la moyenne et les maximas de son débit , la source  sert de modèle aux exutoires de même type  pour lesquels l'émergence se fait par un conduit noyé  dont la désignation géologique est , source vauclusienne 
Pour ses qualités évidentes adaptées à la production de papier , la Sorgue  a alimenté les papeteries du village du XVI e siècle jusqu'à la fin des années 1960
L'eau étant à la fois l'énergie du moulin et la chimie du papier 
Elle est désormais un havre de paix pour les amateurs de canoë-kayak, les pêcheurs de truites et les randonneurs pour lesquels l'environnement naturel propose de multiples promenades   
Malheureusement l'eau est assez basse :( j'y suis retournée cet hiver et le niveau était encore plus bas ( je ferai un autre billet :Fontaine de Vaucluse en hiver ) 
Au-dessus de la fontaine se trouve une falaise  de calcaire ( clichés plus haut dans le billet ) de 500 à 800 m d'épaisseur , parcourue par d'innombrables cassures et failles 
Celle-ci  joue le rôle d'un réservoir , un aquifère  karstique , l'eau y circulant en suivant les discontinuités jusqu'à rencontrer une barrière de calcaire et d'argile 
La Sorgue jaillit au pied d'une immense masse rocheuse haute de 230 m
En période de hautes eaux , lorsque le niveau atteint le figuier ( cliché suivant )accroché à la paroi rocheuse de la source et que la Sorgue , d'un profond bleu ou vert émeraude  se déverse par-dessus le talus en une masse tumultueuse et bondissante , ce qui malheureusement devient rare , le spectacle justifie une visite à Fontaine de Vaucluse 
Pour s'y rendre :
Depuis la place de la Colonne de Pétrarque , gagner la rive droite de la Sorgue et suiver le chemin de la Fontaine qui s'élève en pente douce sur 600 m vers cette source 
Au fond du cirque rocheux aux parois impressionnantes , ,, derrière un talus de pierres et de rochers où les eaux s'infiltrent habituellement  la fontaine apparaît soudain , bassin d'eau verte , d'apparence paisible et propice à la rêverie 
Il en émane un halo dec  mystère et de vieilles légendes qui reviennent confusément en mémoire , comme souvent devant un gouffre 
Car cette claire fontaine en est un !! de quelle profondeur ? Nul ne le sait exactement , le dernier record 308 m  a été établi le 2 .08 . 1985 à l'aide d'un petit sous-marin téléguidé équipé de moyen vidéo 
Est-ce une source ? , non, car il s'agit en fait d'une résurgence , c'est à dire le débouché d'un fleuve souterrain qu'alimentaient les pluies tombées sur le plateau de Vaucluse à travers ses nombreux avens 
Cependant, les recherches souterraines menées par les spéléologues  sont restées vaines , à ce jour , la Sorgue souterraine garde tout son mystère 
Seule certitude , le site est un lieu d'offrande ancien , comme en témoignent les pièces de monnaie antiques et médiévales , régulièrement remontées à la surface depuis 1998 par les plongeurs de la Société spéléologue de Fontaine de Vaucluse  

Le secret de la Fontaine de Vaucluse 
Parti pour faire danser les filles de l'Isle sur la Sorgue, le vieux ménetrier Basile s'endormit à l'ombre un chaud jour, sur le chemin de Vaucluse. Apparut une nymphe qui, belle comme l'onde claire, prit la main du dormeur et le conduisit au bord de la vasque où s'épanouit la Sorgue. Devant eux, l'eau s'entrouvrit et les laissa descendre entre deux murailles de liquide cristal au fond du gouffre. Après une longue course souterraine, la nymphe, au milieu d'une souriante prairie semée de fleurs surnaturelles, arrêta le ménétrier devant 7 gros diamants. Soulevant l'un deux, elle fit jaillir un puissant jet d'eau. Voilà, dit elle, le secret de la source dont je suis la gardienne pour la gonfler je retire les diamants, au septième, l'eau atteint "le fuguier qui ne boit qu'une fois l'an" et elle disparut en réveillant Basile.
Frédéric Mistral 



Pour terminer cette petite balade je suis revenue de Fontaine de Vaucluse par la Basse Capiane ( bories ) puis Lagnes 
Borie  : Basse Capiane 

Ci-dessous le diaporama Fontaine de Vaucluse " printemps 2015 " ( 302 clichés )




4 commentaires:

  1. Love the rugged terrain, and your beautiful photos, but . . .

    whoah!!! it took me 30 minutes to go through your whole blog.
    hard for me to do, because I am very ADHD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Good evening, Rick,
      I am sincerely sorry that my blog is so as long to load, yet my shots are reduced in the maximun weight and size which should logically ease their reading even in low-speed, hopefully this problem will fade within days come (sometimes blogger is mysterious and difficult to access :(
      Thank you for your patience and your interest to this blog;)
      I wish you a great weekend :)
      Sacha
      PS: In advance I apologize for my English and very apprimatif too :)

      Supprimer
  2. Quelle balade entre nature et ville! Un sentier que j'aurai bien voulu emprunter. Merci de m'y avoir emmenée par tes images et tes explications! C'est toujours un vrai plaisir que de te lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir , Gine :)
      Tu sais c'est un réel et très agréable plaisir de savoir que les pages publiées sont appréciées ;)c'est un peu comme emmener un groupe avec soi qui aurai plaisir à me suivre sur les chemins de Provence :) merci !
      Je te souhaite un heureux weekend , Gine :)
      Sacha

      Supprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin