Je ne voyage pas pour aller quelque part , mais pour voyager
Je voyage pour le plaisir du voyage
L'essentiel est de bouger
d'éprouver d'un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie
de quitter le lit douillet de la civilisation et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec par endroits , le coupant du silex .
Robert Louis Stevenson " Voyage en Cévennes "

Translate


Ma liste de matériel pour une rando/bivouac de plusieurs jours( CLIC) image

Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés

mardi 13 août 2019

Village Laotien et plantes exotiques " Bambouseraie d'Anduze " Gard

 


 
 
 
 




 



 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 




 
 
 



 
 
 

 

4 commentaires:

  1. Merveille s !
    Qui me replongent dans ma vie au Laos. Tout ce savoir faire avec le bambou est prodigieux. La pomme cannelle fut mon délice aussi, tu y as goûté ?

    Je reviendrai bientôt voir tes articles sur Anduze...jamais allée !!

    Belle fin de semaine !

    Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette Bambouseraie est " paradisiaque " voyager avec des paysages de l'autre bout du monde, tout en restant dans un périmètre restreint n'est que plaisir , bref , j'ai beaucoup aimé ces jardins , tu sais , de plus en plus je n'ai d'envie que celui de parcourir les montagnes , mais de temps en temps un lieu comme celui-ci offre des sensations également très agréables
      Non , je n'ai jamais croqué dans une pomme cannelle ,en a-t'elle le parfum ?
      Je te souhaite également une semaine très agréable
      Bises
      Sacha

      Supprimer
    2. Non pas du tout le parfum de la cannelle, à mon avis. On l'ouvre et dedans sont logés des tas de petits écrins blancs et doux, qu'on mange et qui contiennent un genre de pépin épais un peu ovales noirs. Cette chair blanche est onctueuse, très douce, fine, un gout de fleur peut être, sucrée, très original. Ce fruit est un objet en soi, beaucoup plus de peau et de pépins que de chair, et chaque partie blanche est à détacher, comme on cueillerait les perles d'un collier ( en forme de petites lunes) dans une gangue. J'adore manger avec les doigts et "crapouiller", cela rajoute au plaisir de ce fruit étrange. Sa saison est limitée et ce n'est donc pas un fruit très bon marché. Dégustation d'autant plus jouissive.

      Supprimer
    3. Tu en parles merveilleusement bien ;) merci pour cette belle description , celle que j'ai photographié n'était pas encore complètement formée elle était encore lisse les écailles en relief commençaient un peu à poindre ....un jour , peut-être dégusterai-je ce fruit du Paradis !:)

      Supprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin
Ambulo ergo sum