Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
Je ne voyage pas pour aller quelque part , mais pour voyager
Je voyage pour le plaisir du voyage
L'essentiel est de bouger
d'éprouver d'un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie
de quitter le lit douillet de la civilisation et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec par endroits , le coupant du silex .
Robert Louis Stevenson " Voyage en Cévennes "

Translate

mardi 28 août 2012

Armez vous de patience.....

Car chez Annie tout est fatigué  :)

4 commentaires:

  1. les punaises aussi..elles sont déjà tombés..a voir les trous..:))

    RépondreSupprimer
  2. Sentiments d ' abandon pour cette maison d'apparence très bourgeoise lové au creux d'une calade défoncée , couverte d'une treille opulente de St Martin de Castillon ... et .. derrière ces hauts murs restés élégants, on aimerait rencontrer les occupants de certaines maisons ...
    Bonne semaine Elfi
    Sacha

    RépondreSupprimer
  3. Le papier et l'encre sont aussi très fatigués, il suffirait d'un jour de mistral et que resterait-il ? Un punaise ou peut-être pas !
    J'aime bien ce que tu dis à Elfi, une envie d'écrire une petite histoire, pourquoi pas ?
    bisous Sacha
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il suffirait d'un jour de grand mistral .....et puis ce papier malmené par les éléments à l'encre devenue au fil des jours presque illisible sans doute se détacherait'il un jour suite à une longue agonie de son support ... toute la maison était en état de sommeil , et Annie , quelle femme serait'elle ? :) lorsque j'ai photographié ce morceau de papier , j'ai pensé très fort à Pierre Magnan et à son livre Les courriers de la mort ... tout peut être début à une histoire ...
      Bonne soirée
      Bises
      Sacha

      Supprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin