Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
L'histoire du chemin sera réécrite
par chaque personne
qui s'y engagera
Andy Goldsworthy

Translate

mardi 16 février 2016

Notre-Dame de Lure par les Jas Roche et Jas Marguerier , Défend des Boeufs , Combe de Morteiron et station de Lure

Départ du village de Cruis " ICI"
Lavoir et fontaine de la  Cime de Vière
En prenant de la hauteur jolie vue sur les Mées 
Jas Roche " 1040 m alt"
Sa réserve d'eau

Le Jas de Marguerier

L'ermitage de Notre Dame de Lure
Ermitage de Lure
Son jardin 
Son jardin
Cette somptueuse hêtraie , offre un écrin forestier à la chapelle et à l'ermitage

La chapelle Notre Dame de Lure 



Entrée principale
Sa toiture en lauze
Intérieur austère 
La Combe de Morteiron où coule une source parmi de vieux hêtres à l'allure fantasque :)

Arrivée à la station de Lure 
Ci-dessous le diaporama ( 161 clichés )
Cruis , Jas Roche , Notre Dame de Lure , La Combe de Morteiron , la station de Lure 


Randonnée Cruis  à Notre Dame de Lure en passant par le Jas Roche , Jas de Marguerier , la Combe de Morteiron  et la station de Lure

Notre Dame de Lure " 1536 m alt"
ND de Lure fut une abbaye chalaisienne, filiale de Boscodon ( Hautes-Alpes ), fondée en 1165
L'ordre austère des chalaisiens , originaire de Chalais dans le Dauphiné , était proche des cisterciens et s'inspirait de la règle de St Benoît
Il y avait une vocation pastorale et montagnarde, d'où son implantation  en altitude
Les moines étaient évangélisateurs et défricheurs , les premiers exploitants et défenseurs de la forêt
L'abbaye de Lure connut une prospérité rapide au XIIeme siècle  et obtint de nombreuses donations 
Il y avait au moyen-âge une vingtaine de moines et autant de frères , bergers et cultivateurs , dispersés dans les dépendances de l'abbaye

Au XIIIeme siècle , période de son apogée , l'abbaye de Lure qui possédait plusieurs prieurés créa dans la région quatre nouvelles abbayes 
C'étaient de véritables fermes- modèles avec celliers , granges et domaines
Il faut se représenter l'abbaye de Lure comme une vaste exploitation agricole , pastorale et forestière , bénéficiant de nombreux privilèges du Comte de Forcalquier et jouant une rôle économique pilote dans le developpement du pays 
Cependant elle déclina au XV eme siècle , l'isolement  et la rigueur du climat rendant difficile le recrutement de moines 
Elle fut en partie détruite par les troupes protestantes pendant les guerres de religion et abandonnée à la fin du XVI eme siècle 

Chapelle et ermitage 

A partir de 1636 , après un " miracle " vu par un berger , la chapelle romane fut relevée , à peu près à l'identique " fin du XIIe siècle " 
Elle a gardé l'esprit de ses origines 
Elle se présente comme une belle construction ,rustique et dépouillée mais durable 
A cause des contraintes du lieu , elle est anormalement orientée nord-est/sud-ouest 
Elle à un plan en forme de croix 
La voûte de la nef est un berceau en plein -cintre 
L'austérité chalaisienne excluait des décors sculptés 
Sur sa droite se trouvait un cloître , et on construisit sur sa gauche , une galerie qui servit peut-être d'abri aux pèlerins , puis d'oratoire pour les laïcs, car ND-Dame de-Lure devint un lieu de pèlerinage très fréquenté 

Le logis de l'ermitage  

Fut occupé constamment jusqu'à la Révolution par un chapelain et un ermite , surtout pendant les périodes estivales 
Ensuite , pendant tout le XIXe siècle , le lieu fut succéssivement tenu par des ermites , venus souvent de St Etienne-les-Orgues , pour accueillir les pélerins , car ND de Lure avait la réputation d'accomplir de nombreux miracles et guérisons 
On venait aussi bien de Reillanne  que de la Vallée du Jabron pour les pèlerinages du Lundi de Pentecôte  ou du 15 août 
En cas de besoin , on organisait des pèlerinages spéciaux pour la pluie 
Les pénitents de Reillanne marchaient , priaient et dansaient tant et si bien qu'ils savaient l'obtenir 
La confrérie devrait se remettre en activité .Ses services seraient utiles pour limiter les sécheresses et canicules actuelles du fameux réchauffement climatique :)
La chapelle a été classée Monument Historique en 1980 
Chaque été , l'association des amis de ND de Lure anime un chantier de restauration avec de jeunes bénévoles 
Un gardien occupe le logis de l'ermitage et ouvre l'abri qui sert de refuge aux randonneurs ( un grand  merci )
*Ce cadre merveilleux , ainsi que le refuge transformé en cantine ont été utilisés par le cinéaste " Raoul Ruiz pour tourner quelques scènes du film " Les âmes fortes " en 2001 d'après un roman de Giono 

Le site  

L'endroit de toute beauté est magique !!!!
Dans le cadre d'une somptueuse hêtraie , trois tilleuls géants et un noyer multiséculaire enveloppent le visiteur d'une impressionnante sérénité 
L'écrin forestier , la chapelle , les arbres-monuments , la source , créent une ambiance exceptionnelle 
Elle est là , la véritable cathédrale de Lure , montée avec les pierres de la dévotion , les arbres frémissants de l'assomption et l'eau chuintante de la vie 
Le lieu est un miracle à lui seul et se suffit 

La combe de Morteiron  

Cette dernière nous révèle une bonne surprise celui d'un point d'eau !!! chose rare dans la montagne de Lure , puisque le gros de l'eau s'en va à la Fontaine -de-Vaucluse 
Ici la source a été captée pour alimenter deux kilomètres plus bas le site de NDde-Lure 
Il faut avoir emprunté une combe de Lure au moins une fois dans sa vie , pour  vieux hêtres fantasques et les fayards juvéniles pour les plates-fomes charbonnières couvertes de terre noire et les vestiges des cabanes de charbonniers ,, pour le roulement des tambours de Lure quand se prépare l'orage , pour le vent qui déclenche des avalanches de feuilles , pour le silence qui précède le cliquetis de la pluie , pour le bruit des pas dans les feuilles , pour les couleurs du tapis , pour la fraîcheur , pour le chaud , pour le froid , pour la neige , pour les sources inespérées , pour les oiseaux , enfin .....pour le miracle indestructible d'aboutir à la chapelle de ND de Lure , belle , comme une bergerie , couverte de lauzes , qui s'extrait à peine de la pente comme un papillon de son cocon 
Oui , une Combe de Lure vaut bien une litanie :)
Source : Le pays de Haute-Provence , guide de découverte par les chemins .......

Pour s'y rendre :

 Se garer au village de Cruis , prendre la direction de la fontaine lavoir de la Cime de Vière , prendre le chemin de ND de Lure 
Randonnée de 20 à 26 km " bons marcheurs " ça grimpe :)
Balises:
Balise de : Cruis :710 m
Balise de : Bas du Défends : 800 m
Balise : Jas Roche : 1040 m direction Défend des Boeufs
Balise : Défend des Boeufs : 1157 m s'offre le choix à gauche un chemin qui descend et passe par le Jas de Marguerier .. à ND de Lure 2 km 
ou 
La Combe de Chevalet qui monte à..ND de Lure 3.5 km
Balise : ND de Lure : 1250 m 
Balise : Combe de Morteiron : 1505 m ( source ) ça grimpe fort :)
Balise : Station de Lure : 1575 m




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin