Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
L'histoire du chemin sera réécrite
par chaque personne
qui s'y engagera
Andy Goldsworthy

Translate

jeudi 8 mai 2014

Lorsque parking " longue durée " rime avec tranquillité et éternité ! :)


L'une photographiée dans une restanque  chemin des deux Soeurs
l'autre dans un petit bois   chemin de la Baume noire (Lumières-Goult -Conservatoire des Terrasses de culture -Tribari , Baume Noire, Mange-Tian  )

8 commentaires:

  1. C'est sûr, elles doivent beaucoup bien moins marcher maintenant.
    Paix à leurs âmes ou plutôt à leurs moteurs !
    Comment fais-tu pour transformer le laid en beau ?
    Gros bisous Sacha.
    Caresses aux Galopins et à petite Sacha.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ..c'est assez surprenant surtout la première qui se trouve au beau milieu des restanques reparties à la sauvagerie aucun chemin digne de ce nom y conduit outre une draille mince comme un serpent qui descend tranquille à la baume qui abrite la chapelle St Michel , et au-dessus une calade qui chemine vers le conservatoire des cultures en restanque ...on se demande par qu"elle moyen cette automobile s'est retrouvée là !!!! chouette paysage ....
      Gros bisous Mireille , caresses à demoiselle Prunette de la part des Galopins et de la petite Sacha :)
      Bon weekend Mireille
      Sacha

      Supprimer
  2. Ca me fend le coeur! Pour la voiture, pour la nature... mais ça ne manque pas de romantisme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait il y en a en nombre , mais il est assez difficile de les voir tant elles sont intégrées dans la folle nature encore plus pour certaines d'entre elles de les approcher tant les terrains sont accidentés voir dangereux , mais ......pour un cliché , je fais le détour :)
      Bon weekend Gine
      Sacha

      Supprimer
  3. Pas très envie de traîner ma carcasse par là...Par bonheur, tu nous montres d'autres visages de ton superbe environnement si propice à la photographie!
    Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaine mon cher Hubert , que tu aimerais traîner ta carcasse par mes chemins ( ces tas de ferraille n' étant plus que témoins de temps bien révolus ,époque ou l'on posait là , ce qui était encombrant , elles sont devenues l'une des pièces du puzzle des vastes garrigues du Luberon :)
      En ce moment je suis plus sur les chemins qu'à la maison comme toujours lors de la belle saison , je me cantonne à n'être qu'appareil photo sur pattes , je ferai un long diapo sur cette rando que j'aime particulièrement
      Bon weekend mon cher Hubert ! :)
      Bises
      Sacha

      Supprimer
  4. Waouh...ça laisse des traces...même une traçabilité :-) l'oeuvre est presque signée de son immatriculation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ...si tu ajoutes une pointe de romantisme sur ces pauvres épaves ;)
      Bon weekend Chic
      Bises
      Sacha

      Supprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin