Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
Je ne voyage pas pour aller quelque part , mais pour voyager
Je voyage pour le plaisir du voyage
L'essentiel est de bouger
d'éprouver d'un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie
de quitter le lit douillet de la civilisation et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec par endroits , le coupant du silex .
Robert Louis Stevenson " Voyage en Cévennes "

Translate

dimanche 20 avril 2014

Les bories de Ménerbes " Les Artèmes route Ménerbes , Lumières


Bories de Ménerbes " les Artèmes "
La plupart se trouvent à peine visibles dans la garrigue  mangées par la végétation ,  ou plus calmement à l'entrée d'  une vigne
L'une d'entre elle possède un puits , une autre deux ruchers , certaines sont construites attenantes ou  faisant partie de restanques  avec des ouvertures en forme de  meurtrière

5 commentaires:

  1. Impressionnant toutes ces bories et celle, grande, se l'article suivant. Je m'imagine l'émotion in situ. Tout est si fragile et si fort. Oui, c'est poignant parfois.
    Que de belles balades Sacha !
    Je devrais prendre ton exemple..

    Bonne fin de semaine Madame "Blogueuse du dimanche" hé hé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou délicieuse Laure ! :)
      Les bories ? pfffffff ...j'en suis fada :)
      Tu sais j'aime beaucoup m'en aller découvrir la région , équipée d'un sac à dos , un truc à grignoter , de l'eau ( oui , oui ..ok ....maintenant j'essaie de ne plus oublier , je ne peux pas toujours " tomber sur une bonne âme ;) mon tél que j'essaie également de ne plus oublier et mon APN c'est ainsi, que la vie me semble très belle cela suffit largement à mon bonheur :)
      J'ai préparé pour cet été une foule de balades de ce genre , ayant pour but chapelles , bories , villages ruinés , j'abandonne temporairement le Luberon que j'ai abondement sillonné :)
      Tu sais j'ai aimé les balades en Vercors cette région est fantastique , je suis certaine que tu te régales , moi je rame pour photographier un seul chamois en Luberon , le plus amusant c'est qu'il se trouvait dans une parcelle de lavande au beau milieu du plateau de la Sénancole , j'en croyais pas mes yeux , je ne les pensais que sur le Ventoux / Mt Serein, quant à toi ils doivent êtres légion autour de toi :)
      Aujourd'hui je blogue car il pleut ( si c'est possible ) de plus j'ai du retard dans mes posts ( à ce propos j'ai un an de clichés non publiés , je pense même que certains ne verront jamais le jours .d'y penser me décourage ....
      Bon weekend Laure :)
      Sacha

      Supprimer
  2. Merci infiniment pour la beauté

    RépondreSupprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin