Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
Je ne voyage pas pour aller quelque part , mais pour voyager
Je voyage pour le plaisir du voyage
L'essentiel est de bouger
d'éprouver d'un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie
de quitter le lit douillet de la civilisation et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec par endroits , le coupant du silex .
Robert Louis Stevenson " Voyage en Cévennes "

Translate

mercredi 15 février 2012

De l'autre coté de la rue ....

Ile Tudy ....

12 commentaires:

  1. Un peu trop de cidre ?? Ou quelque chose de plus fort !! En tout cas le résultat est intéressant :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A recommencer ..mais cette fois avec grande attention
      A++

      Supprimer
  2. Super,très originale cette superposition!
    Hic , ça me plait.
    Bonne nuit.
    Bise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà ce qui m'arrive lorsque je suis sobre je fais de la superposition .....:-)
      Bonne soirée
      Bises
      A++

      Supprimer
  3. des hommes au bistro.. les femmes à la maison..
    nous sommes floués..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ils sont beaux tous ces hommes attablés ainsi sur cette terrasse de bistrot à refaire un monde presque parfait ...:-)) ils étaient tout de même courageux car la température ne dépassait pas les + 4 ou 5 °
      A++

      Supprimer
  4. Mais ... je viens de recevoir mes nouvelles lunettes ! .. Très réussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Photos prises en reflet dans un triple ( au moins ) vitrage ...
      ce qui est très d'amusant c'est le résultat ...car sur l'instant on ne voit pas aussi nettement cette superposition de l'image ..
      A++

      Supprimer
  5. chouette, j'aime !
    par contre blogger devient fou, toutes ces lettres à recopier cela devient dingue !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-)))) de tant en tant je tombe sur un presque gros mot !

      Supprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin